Études de cas

Modification de l’ordonnance en raison de cataractes


Examen

L’optométriste de B.D. a diagnostiqué des cataractes et a testé sa vision, reconnaissant que les cataractes entraînaient une modification rapide de la prescription de B.D.. L’optométriste a déterminé que B.D. n’était pas admissible à la chirurgie de la cataracte, mais qu’il faudrait de nouvelles lentilles pour conduire en toute sécurité. B.D. a reçu de nouvelles lentilles d’ordonnance à son dernier examen il y a un an, mais a choisi de mettre à jour son ordonnance de nouveau pour conserver son autonomie.

Huit mois plus tard, B.D. est retournée à la clinique avec le sentiment qu’elle avait de nouveau une mauvaise vision et que cela l’empêchait de travailler sur un ordinateur. Cette fois-ci, même une nouvelle ordonnance n’améliorerait pas suffisamment sa vision, alors elle est devenue admissible à une chirurgie de la cataracte, mais le temps d’attente serait de six mois. B.D. a mis à jour ses lentilles de nouveau pour qu’elle puisse continuer à travailler et à conduire jusqu’à l’intervention.

Après son intervention chirurgicale, BB. D. pouvait conduire sans lunettes, mais il lui fallait des lunettes pour lire et travailler sur un ordinateur, alors elle a dû mettre ses lentilles à jour pour une troisième fois. L’assurance de B.D. couvre 100 % des frais raisonnables et habituels tous les deux ans pour un examen de la vue et jusqu’à 600 $ pour les montures et les lentilles sur ordonnance. Ses dépenses, y compris deux examens de la vue et deux paires de lentilles, n’étaient pas couvertes par l’assurance. Le troisième examen et le changement de prescription sont entrés dans une nouvelle fenêtre de deux ans, de sorte que ses dépenses étaient couvertes à ce moment-là.

Coûts directs :

1 374 $

Image
Portrait

À propos

B.D. est une femme de 63 ans qui a visité son optométriste en raison d’une vision floue au cours des trois derniers mois.